Il ne fait jamais noir en ville

Présentation de l'éditeur :

Une employée effacée qui ose soudain tenir tête à sa chef de service à la suite de l’adoption imprévue d’un chaton abandonné ; une écrivaine en panne d’inspiration préoccupée par son voisin de palier un brin inquiétant ; un homme qui n’aime pas les lundis matin ; un père Noël à moto ; une femme venue dire adieu et une autre qui quitte la maison à la campagne dans laquelle elle a vécu soixante-cinq ans pour aller s’installer en ville... Les dix nouvelles qui composent ce recueil mettent en scène des personnages qui, tous, sont affectés par un événement d’apparence anodine, mais qui va bouleverser leur vie.

Où Marie-Sabine Roger confirme, après Les Encombrants et La Théorie du chien perché, sa maîtrise de la forme courte, et où l’on retrouve sa manière tour à tour tendre, grinçante et décalée de croquer les petits riens de la vie qui nous façonnent et nous transforment.

Un extrait :

"Je me suis dit que le loueur de DVD pouvait toujours attendre, une fois n'est pas coutume, et je suis rentrée chez moi en tenant au creux de mes mains cette petite chose qui me hurlait des mîîîîoûû aigus." (Page 12)

Mon avis :

C'est un recueil de nouvelles, lu très rapidement, en une soirée. Des nouvelles touchantes, tristes... C'est un petit livre qui fait un bien fou.

Une écriture fluide et une auteur qui me disait quelque chose... J'avais lu ICI un autre petit livre qui m'avait beaucoup plu.

Ma note :

3 étoiles