la maladie de Sachs

Présentation de l'éditeur :

" Comment allez-vous, depuis la dernière fois ?

Pas bien, sinon je serais pas venu !

Moi, ça va, c'est ma femme qui ne va pas.

Mieux.C'est pas encore ça, mais c'est mieux.

C'est pareil. Vos remèdes ne m'ont rien fait.

C'est pas pire, mais j'ai toujours du mal à dormir.

Eh bien, j'ai plus mal, mais maintenant ça me démange. "

Dans le cabinet du Docteur Sachs, les plaintes se dévident, les douleurs se répandent. Sur des feuilles et des cahiers, Bruno Sachs déverse le trop-plaint de ceux qu'il soigne. Mais qui soigne la maladie de Sachs ? 

Un extrait :

"Je ne crois pas que tu aies une grosse clientèle. (...) D'ailleurs, il y a un signe qui ne trompe pas : tu n'as pas changé de voiture depuis ton installation" (Page 132)

Mon avis :

J'ai lu ce livre très lentement, j'ai fait des pauses plus ou moins longues. Je pensais m'ennuyer et cela n'a pas été le cas.  Sa lecture ne m'a pas déplu et je l'ai trouvé agréable. Elle permet de comprendre la vie, le dévouement d'un médecin généraliste de campagne.

Dans un premier temps, l'auteur nous présente les premières rencontres des patients avec le docteur Sachs, les visites au cabinet ou à domicile. Puis, le lecteur va découvrir le personnage du médecin, sa gentillesse, sa disponibilité et sa vie personnelle.

L'auteur mène une réflexion sur le rôle d'un médecin de campagne, l'écoute, les peurs, la disponibilité... la gestion de la douleur, la tristesse et l'attachement qu'un médecin peut avoir pour ses patients et vice-versa.

Ma note :

2 étoiles