9782330058777

 

Présentation de l'éditeur :

A la suite d’un accident de voiture peut-être suicidaire, Alice, bientôt cinquante ans, gît sur un lit d’hôpital. Aux prises avec les microscopiques mutations à l’oeuvre dans son corps détruit, elle va, pendant deux ans, traverser l’expérience impitoyable de la cicatrisation, de la musculation, de la rééducation, de la reconstruction. C’est auprès d’un autre patient qu’elle trouvera l’envie de se relever, sous son regard qu’elle réapprendra à marcher, et grâce à leurs conversations qu’elle pourra faire resurgir, pour l’expulser enfin, la catastrophe inaugurale.

A travers la trajectoire médicalisée d’un être renaissant de ses cendres, Régine Detambel cartographie le fascinant territoire de notre incarnation. Avec ce voyage au coeur du chantier organique dont tout hôpital est le théâtre, elle propose un roman initiatique sur les séductions exercées par la mort et la maladie quand s’instaure un rapport inédit à soi-même et à la vérité.

Mon avis :

C'est un livre fort en émotion. Alice a choisi de revivre à la suite d'un grave accident de voiture : coma, long séjour à l'hôpital, long séjour dans une maison de rééducation.

Avec les souvenirs d'Alice, le lecteur s'aperçoit qu'il n'y a pas qu'une cassure physique, mais qu'au fil des ans, l'héroïne a vécu une cassure morale : dans son enfance, dans sa vie de femme et de mère. Alice est une quinquagénaire très seule.

La reconstruction se fera grâce à une amitié. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman, très court qui se lit pratiquement d'une traite.

On ne peut ressortir qu'ému de cette lecture...

Ma note :

2 étoiles